Les tutos du typhas

Follow us on social

Un roseau invasif

Le typha australis est un roseau à croissance rapide qui envahit les rives du fleuve Sénégal, l’un des principaux cours d’eau au Sahel, depuis la construction des barrages de Diama et de Manantali dans les années 80.

En une trentaine d’années, le typha est désormais devenu la principale espèce invasive présente dans tout le delta du fleuve Sénégal. Ce fléau environnemental étouffe la biodiversité et empêche les populations riveraines d’accéder au fleuve et à ses ressources. Il s’étend aujourd’hui sur des milliers d’hectares, affectant très sévèrement l’agriculture, la pêche et l’élevage. Cette plante aquatique envahissante cause également une recrudescence des maladies liées à l’eau stagnante (bilharziose, paludisme, etc.) et obstrue les canaux d’irrigation des villages riverains et ceux reliés aux stations de pompage des grandes villes comme Dakar, Nouakchott et Thiès.

À ce jour, aucun programme local, national ou international n’a réussi à endiguer la prolifération du typha. Les objectifs ont glissé de l’éradication au contrôle, puis à la lutte, pour finalement chercher à faire d’un fléau un allié, en le valorisant. Notamment en énergie…

 Le typha nous a peu à peu privés de nos espaces de culture et de pêche
    Ahmed Fall, producteur de biocombustible à Tounguène, en Mauritanie.
You don't have permission to register