Les tutos du typhas

Follow us on social

Mauritanie : les vertus d’un mal – Arte Reportage

La chaîne de télévision franco-allemande Arte a diffusé le 4 juin 2016 un reportage réalisé en Mauritanie sur le projet Typha dans le cadre duquel le Gret, l’Iset de Rosso et le Parc national du Diawling expérimentaient l’idée innovante de transformer le typha en énergie verte : un charbon écologique, alternative au charbon de bois dans un pays où il est encore majoritairement utilisé. Le documentaire présente l’évolution du projet, depuis l’apparition de la plante invasive et ses conséquences, jusqu’à la semi-industrialisation du processus de production du charbon et ses perspectives.

Qu’est ce qui pourrait bien être la cause de la destruction d’un environnement, d’un bouleversement de l’écosystème et de la dévastation de l’activité économique d’une région ?

Une simple plante sauvage : le Typha. Issue de la famille des roseaux, elle prolifère le long des rives du fleuve Sénégal.

Dans les années 80, la mise en service du barrage du Diama a bouleversé l’écosystème du delta. Certaines espèces animales et végétales ont totalement disparu. La présence du Typha bloque aujourd’hui les canaux d’irrigation, empêche une bonne circulation de l’eau du fleuve, ce qui favorise le développement des moustiques et des maladies.

Mais c’était sans compter sur l’inventivité d’un ingénieur mauritanien, Babana Mohamed Lemine. Il a su tirer parti de l’envahissante Typha pour en fabriquer un charbon de bois alternatif. Le jeune professeur vient d’inventer un procédé qui permet de transformer l’envahisseur en charbon de bois écologique. Il limite ainsi la déforestation, mais réduit également le développement sauvage du Typha, qui pourrait devenir une ressource principale, inépuisable et bon marché de combustible.

De Feurat Alani, James de Caupenne, Jacques Santiago Avalos – ARTE GEIE – In Sight Films – Emirats Arabes Unis 2016

You don't have permission to register